Dans le cadre du projet Erasmsus+ "Video for a change", Rakonto a réalisé la vidéo ci-dessous pour l'association Laroinaise "La Préfass" dont l'objectif est d'informer les habitants du village sur le but de ce projet.


Présentation du projet

La Préfass est une association qui promeut un projet innovant dans la petite ville de Laroin, à Pau. Le projet a été choisi parmi de nombreux autres et financé par l'Union européenne en raison du choix écologique des matériaux et de la manière dont le durable et le social sont fusionnés en un seul programme.


Le projet s'appelle "La ferme Guilhembaqué", qui s'élève sur l'ancienne ferme dirigée par la propriétaire Marguerites Guilhembaqué, qui a décidé de faire don de son patrimoine à la municipalité, qui a dû financer le projet par ses propres moyens.


Le projet prévoit la construction de quatre espaces différents : le premier correspond à l'ancienne ferme et sera utilisé pour des rencontres sociales, l'organisation d'événements, le second favorisera un espace pour les artisans, le troisième sera l'ancienne forge où les agriculteurs vendront leurs produits tous les vendredis, le quatrième sera un hall, construit architecturalement comme le Zome. Les bâtiments seront construites avec des matériaux éco-durables, comme le chanvre, tout en conservant certains éléments caractéristiques de l'ancienne ferme, comme les anciennes portes sur lesquelles on peut encore voir l'ancien blason gravé, une autre caractéristique qui sera gardée intacte sera les bâtiments construits avec des pierres prises directement dans la rivière et caractéristiques du lieu.


Réalisation d'une vidéo dans le cadre d'un projet Erasmus+

La tâche du groupe, qui a choisi l'association La Prefass, était de produire une vidéo informative sur le futur projet afin d'informer les citoyens de Laroin, en particulier ceux qui avaient le plus de doutes, sur ce qu'est réellement le projet et pourquoi il est en fait bon pour la communauté.


Le groupe a travaillé sur le projet pendant trois jours : le premier jour a été caractérisé par la rencontre avec l'association, nous expliquant quels étaient leurs objectifs, à qui s'adressait la vidéo, quelles valeurs ils voulaient mettre en avant, nous montrant la structure et ce dont ils s'occupent, dans le cas de Prefass ils nous ont montré les prototypes de design car la structure finale sera prête en octobre 2023, cela a été plus qu'utile pour pouvoir obtenir les bonnes informations et pouvoir les mettre dans la vidéo.


Tournage

Une fois la réunion terminée, nous avons passé l'après-midi à réfléchir à la manière de réaliser la vidéo et, comme c'était vendredi, nous avons profité de l'occasion pour parler avec Luc, et avoir son témoignage en tant qu'agriculteur qui vend ses produits sur la place et qui aura bientôt un endroit pour le faire, à savoir dans le troisième espace mentionné dans le paragraphe précédent. Loreto et Coco, à notre retour, ont organisé un atelier pour nous donner des conseils pour le lendemain, le jour du tournage, ce qui était très utile car nous avions besoin d'une introduction générale et de quelques conseils sur la façon d'enregistrer, de cadrer et de ne pas se perdre dans de petites erreurs comme se souvenir de régler la mise au point manuellement pour éviter de perdre la mise au point lorsque quelque chose passe involontairement devant la caméra et que notre interviewé perd la mise au point.


Le deuxième jour a été entièrement consacré au tournage. La journée a commencé par une rencontre avec le maire de Laroin, Bernard Marque, qui nous a accueillis de la meilleure façon possible dans la mairie, nous nous sommes présentés et il nous a montré, à l'aide de photos, de tableaux et de dessins d'architecture, à quoi ressemblait la ferme avant le projet, et comment certains éléments ont été préservés (par exemple les portes), nous avons filmé les scènes de tous les dessins et du matériel, afin de pouvoir les utiliser dans la vidéo finale. Ensuite, nous avons réalisé un entretien avec le maire à l'intérieur de la future Ferme Guilhembaqué, alors qu'il nous montrait où seraient les futurs espaces. Après avoir interviewé Ariane Payen, représentante de La Prefass, nous avons tourné certaines scènes avec des drones sous la supervision de Coco et avec Loreto.


Le troisième jour a été consacré à des ateliers au cours desquels on nous a expliqué certaines des fonctions à utiliser lors du montage d'une vidéo et nous en avons profité pour travailler sur un projet et nous concentrer sur l'idée. Le dernier jour a consisté uniquement à monter la vidéo, sous la supervision de Coco et Loreto, et le soir, nous avons montré notre travail lors de la soirée cinéma, ce dont nous étions très heureux car le maire était également présent pour voir le travail final.


Évaluation

Tout au long du projet et de la réalisation de la vidéo, chacun a collaboré de manière différente et chacun s'est vu attribuer un rôle principal, mais nous avons souvent fini par nous chevaucher avec notre propre travail et c'était bien parce que nous avions un bon équilibre. Le montage a peut-être été la partie la plus difficile, car comme nous étions tous novices en matière d'applications de montage, nous avons dû nous y habituer. Mais chacun a contribué de manière différente, certains d'entre nous travaillant sur l'audio et coupant les interviews pour qu'elles correspondent au son du microphone situé en dessous, d'autres travaillant sur les dessins animés introduits dans la vidéo, certains sur le son et d'autres sur la vidéo en coulisses. Bien qu'il semble que le montage incombe à une seule personne, travailler dans un tel groupe a été utile, chacun avait un petit rôle et à la fin, lors du montage final, tout le monde a pu donner son avis et apporter des idées sur le choix des scènes pour améliorer le tout.

Malgré le fait que nous étions tous des débutants, il était agréable de voir comment chacun d'entre nous avait contribué à sa manière au projet final et qu'en peu de temps, en 3-4 jours, nous avions appris à utiliser des programmes tels que explee.com, DaVinci pour le montage, à reconnaître les angles de caméra et ceux à privilégier en fonction de ce que nous voulions cadrer et du message que nous voulions faire passer dans la vidéo.



Publié le 8/10/2022

14

La Préfass

Catégorie(s)

Votre avisPas terriblePas convaincu BienTrès bienExcellent Votre avis

Tendance

Urban Life
3.0

Votre avis

Notez cet articlePas terriblePas convaincuBienTrès bienExcellentNotez cet article

Photo/j